En arrivant à Ordesa, on devine que la vallée est habitée des Dieux. Il viennent écouter le coeur de l’Homme, cherchant en vain un souffle éteint et lâche.

Mais l’Homme a renoncé depuis longtemps à accepter la main tendue par les géants. L’herbe a caché les chemins de traverse.

Laisser un commentaire