Lorsque le devoir du photographe
Embrasse celui de l’être humain,
Je cède volontiers à la croyance
Envers les divinités qui meurent
Pour renaître les lendemains.

Laisser un commentaire